Adélaïde's accounts

11 janvier 2010

LA GRIVE LITORNE

Bonjour , comme je peux récupérer mon ordi , je le partage avec ma fille , c'est pour cette raison que je ne peux pas être trop présente ..............à mon grand regret , donc j'en profite pour vous mettre un message !

Janvier , bien connu pour être le Mois du Blanc , n'a pas dérogé à la règle au Bout du Monde !

Depuis trois jours nous sommes environnés de blancheur , scintillante lorsque le soleil veut bien se donner la peine de percer les épais nuages noirs annonciateurs de flocons virevoltants , petits papillons d'hiver tout doux , qui en se collant les uns aux autres nous offrent le spectacle d'un joli tapis blanc immaculé d'une épaisseur de plus de dix centimètres !

Une atmosphère feutrée , très silencieuse , qui miniaturise notre environnement quotidien en l'embellissant de guirlandes et de festons ! Où que notre regard  se pose , c'est un cri d'émerveillement , le moindre coin habituellement dépourvu de charme prend des allures de vision féérique , tout est splendeur !

dimanche_blanc_004

Une balade en chemin boisé nous transporte dans un conte de fée , et sans se prénommer Alice , on passe quand même de l'autre côté du miroir , dans un monde enchanté , très froid mais envoûtant !

Le bruit de nos pas qui font crisser cette neige vierge est un instant de bonheur que j'ai partagé avec mes chiens pour aller visiter Shaminou qui dans son chaud manteau nous attendait au petit matin !

samedi_blanc_011

J'ai eu plaisir à découvrir les empreintes laissées par mes prédécesseurs poilus ou emplumés qui eux aussi avaient emprunté ce sentier !

Un renard qui trottait , un lapin hésitant , un lièvre exubérant , et des empreintes de pattes d'oiseaux nombreuses mais anonymes !!

Et puis le retour à la maison , tasse de thé fumante à la main , scrutant la mangeoire , pour regarder les habitués se disputer les graines de tournesol noires qui cette année font un tabac , pas de nouvel arrivant du grand nord !

Et soudain , un joli remue-ménage dans le cotoneaster , la neige des rameaux s'envole , encore les merles et les grives  certainement , puisque hier , ils s'empiffraient des boules bien rouges !

DSC00834

Mais non , l'oiseau est plus gros , très beau , je dirais même magnifique , d'un joli gris !

DSC00836

Ce sont les grives litornes elles descendent du grand nord avec la vague de froid et m'ont fait l'honneur de visiter mon jardin , quelle joie cette découverte , quel bonheur d'avoir pu photographier cette belle grive passagère !

Posté par Hasharah à 15:36 - - Commentaires [33] - Permalien [#]


02 janvier 2010

MEILLEURS VOEUX

MES MEILLEURS VOEUX

POUR L'ANNEE 2010

UNE BONNE RECETTE

Prendre 12 mois complets, les nettoyer de tout ressentiment,
haine et jalousie pour les rendre aussi frais et propres que possible.

Maintenant couper chaque mois en tranches de 28, 30 ou 31 morceaux,
puis, tout doucement, incorporer dans chaque journée, un zeste de courage...
une pincée de confiance... une cuillère de patience... une louche de travail...

Mélanger le tout avec de généreuses portions d'espoir,
de fidélité, de générosité et de douceur.

Assaisonner le tout avec un soupçon de rêves,
une bolée de rires et une pleine tasse de bonne humeur.
.
Verser maintenant la recette dans un grand bol d'amour

Décorer avec un sourire...
Servir avec tendresse...
.
Maintenant vous avez 365 jours pour la savourer avec amour et délicatesse !!!!

a_papillon__3

Posté par Hasharah à 10:10 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

29 décembre 2009

L'HIVER

L'HIVER

DE JACQUES PREVERT

( 4 février 1900 à Neuilly-sur-Seine -

11 avril 1977 à Osmonville-la Petite )

CHANSON POUR LES ENFANTS L'HIVER

Dans la nuit de l’hiver
Galope un grand homme blanc
C’est un bonhomme de neige
Avec une pipe en bois,
Un grand bonhomme de neige
Poursuivi par le froid.
Il arrive au village.
Voyant de la lumière
Le voilà rassuré.
Dans une petite maison
Il entre sans frapper ;
Et pour se réchauffer,
S’assoit sur le poêle rouge,
Et d’un coup disparaît.
Ne laissant que sa pipe
Au milieu d’une flaque d’eau,
Ne laissant que sa pipe
,
Et puis son vieux chapeau.

a_bonhomme_de_neige

DE THEOPHILE GAUTIER

( Tarbes 30 août 1811-

Neuilly-sur-Seine 23 octobre 1872 )

FANTAISIE D'HIVER

Le nez rouge, la face blême,
Sur un pupitre de glaçons,
L’Hiver exécute son thème
Dans le quatuor des saisons.

Il chante d’une voix peu sûre
Des airs vieillots et chevrotants;
Son pied glacé bat la mesure
Et la semelle en même temps;

Et comme Haendel, dont la perruque
Perdait sa farine en tremblant,
Il fait envoler de sa nuque
La neige qui la poudre à blanc .

a_haendel

DE MAURICE CARÊME

( 12 mai 1899 à Wavre ( Brabant Wallon )-

13 janvier 1978 à Anderlecht )

" En Sourdine " 1964

LE PRINTEMPS REVIENDRA

Hé oui, je sais bien qu’il fait froid,
Que le ciel est tout de travers;
Je sais que ni la primevère
Ni l’agneau ne sont encor là.

La terre tourne ; il reviendra,
Le printemps, sur son cheval vert.
Que ferait le bois sans pivert,
Le petit jardin sans lilas ?

Oui, tout passe, même l’hiver,
Je le sais par mon petit doigt
Que je garde toujours en l’air…

a_cheval_vert

Posté par Hasharah à 14:57 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

26 décembre 2009

OEUF DE ROUSSETTE

JOYEUX NOËL

Je me suis trompée , à propos de l'oeuf de raie , aussi la couleur me semblait étrange !

a_l_oeuf_de_raie

Voici un oeuf de raie

C'est en fait , un oeuf de Roussette !

a_oeuf_de_roussette

a_oeuf_de_roussette_2

Voici des oeufs de Roussette

Et voici la Roussette , une sorte de petit requin miniature !!

a_la_roussette

Une Roussette

( Photo Ushuaïa )

Posté par Hasharah à 15:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

30 novembre 2009

NOE

EN RELATION AVEC LE TEMPS EPOUVANTABLE QUE NOUS SUPPORTONS AU BOUT DU MONDE DEPUIS UN MOIS !!

En 2009 après Jésus-Christ, Dieu visite Noé et lui dit :

- Une fois encore, la terre est devenue invivable et surpeuplée. Construis une arche et rassemble un couple de chaque être vivant ainsi que quelques bons humains. Dans six mois, j'envoie la pluie durant quarante jours et quarante nuits, et je détruis tout !

Six mois plus tard, Dieu retourne visiter Noé et ne voit qu'une ébauche de construction navale.

- Mais, Noé, tu n'as pratiquement rien fait ! Demain il commence à pleuvoir !

- Pardonne-moi, Tout Puissant, j'ai fait tout mon possible mais les temps ont changé :

J'ai essayé de bâtir l'arche mais il faut un permis de construire et l'inspecteur me fait des ennuis au sujet du système d'alarme anti-incendie.

Mes voisins ont créé une association parce que la construction de l'échafaudage dans ma cour viole le règlement de copropriété et obstrue leur vue. J'ai dû recourir à un conciliateur pour arriver à un accord.

Mais l'Urbanisme m'a obligé à réaliser une étude de faisabilité et à déposer un mémoire sur les coûts des travaux nécessaires pour transporter l'arche jusqu'à la mer. Pas moyen de leur faire comprendre que la mer allait venir jusqu'à nous. Ils ont refusé de me croire.

La coupe du bois de construction navale s'est heurtée aux multiples Associations pour La Protection de l'Environnement sous le triple motif que je contribuais à la déforestation, que mon autorisation donnée par les Eaux et Forêts n'avait pas de valeur aux yeux du Ministère de l'environnement, et que cela détruisait l'habitat de plusieurs espèces animales. J'ai pourtant expliqué qu'il s'agissait, au contraire de préserver ces espèces, rien n'y a fait.

J'avais à peine commencé à rassembler les couples d'animaux que la SPA et WWF me sont tombés sur le dos pour acte de cruauté envers les animaux puisque je les soustrayais contre leur gré à leur milieu naturel et que je les enfermais dans des pièces trop exiguës.

Ensuite, l'agence gouvernementale pour le Développement Durable a exigé une étude de l'impact sur l'environnement de ce fameux déluge.

Dans le même temps, je me débattais avec le Ministère du Travail qui me reprochait de violer la législation en utilisant des travailleurs bénévoles.

Je les avais embauchés car les Syndicats m'avaient interdit d'employer mes propres fils, disant que je ne devais employer que des travailleurs hautement qualifiés et, dans tous les cas, syndiqués.

Enfin le Fisc a saisi tous mes avoirs, prétextant que je me préparais à fuir illégalement le pays tandis que les Douanes menaçaient de m'assigner devant les tribunaux pour 'tentative de franchissement de frontière en possession d'espèces protégées ou reconnues comme "dangereuses".

Aussi, pardonne-moi, Tout Puissant, mais j'ai manqué de persévérance et j'ai abandonné ce projet.

Aussitôt les nuages se sont dissipés, un arc-en-ciel est apparu et le Soleil a luit.

- Mais tu renonces à détruire le monde ? demanda Noé.

- Inutile, répondit Dieu, l'administration s'en charge.

Posté par Hasharah à 12:12 - - Commentaires [25] - Permalien [#]


29 novembre 2009

L'OEUF DE RAIE

La tempête perdure et les rafales de vent sont très fortes , de vraies bourrasques qui saccagent tout au jardin et ne nous invitent guère à sortir !!

La mer déchaînée se fracasse sur les rochers et abandonne toutes sortes d'objets sur le sable !

Des animaux marins s'échouent également , goélands  noyés , poissons assommés , de nombreuses méduses , des os de seiches et ..............ce matin , j'ai trouvé un oeuf de raie !

samedi_matin_016

Habituellement , ils sont plus gros , plus noirs , avec deux longues "cornes " !

samedi_matin_017

Celui-ci est plus fin , de couleur blanchâtre , je l'avais pris pour un os de seiche au départ , et plus souple !

samedi_matin_018

A chacune de ses extémités des filaments sont entortillés !

samedi_matin_019

Etait-il accroché à des algues ou aux herbiers sur les fonds marins ? Toujours est-il que la mer dans sa colère l'a arraché à son support et transporté sur la plage où il gisait ce matin ! 

Posté par Hasharah à 18:18 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

25 novembre 2009

L'EURYOPS

Cette jolie plante qui nous vient des régions montagneuses d'Afrique du Sud , commence à fleurir ici , et c'est un plaisir pour les yeux d'avoir ces rayons de soleil qui illuminent la noirceur de ce mois de novembre!

Un vrai temps triste qui pousse au Spleen !

mercredi_matin_023

Avant floraison

euryops_002

Début de floraison

mercredi_plage_021

Typiquement breton !!

Posté par Hasharah à 18:48 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

23 novembre 2009

LE VENT

DE PIERRE MENANTEAU

Le vent d'automne

Ah! ce grand vent, l'entends-tu pas ?

L'entends-tu pas heurter la porte ?

A plein cabas il nous apporte

Les marrons fous, les feuilles mortes.

Ah! ce grand vent, l'entends-tu pas ?

Ah! ce grand vent, l'entends-tu pas ?

L'entends-tu pas à la fenêtre ?

Par la moindre fente il pénètre

Et s'enfle et crache comme un chat.

Ah! ce grand vent, l'entends-tu pas ?

- J'entends les cris des laboureurs,

La terre se fend, se soulève.

Je vois déjà le grain qui meurt,

Je vois déjà le blé qui lève.

Voici le temps des laboureurs.

De MAURICE CARÊME

LA BISE

Ce sont des feuilles mortes

Disaient les feuilles mortes

Voyant des papillons

S'envoler d'un buisson .

" Ce sont des papillons " ,

Disaient les papillons

Voyant des feuilles mortes

Errerde porte en porte .

Mais la bise riait

Qui déjà les chassait

Ensemble vers la mer .

La bise

Ce sont des feuilles mortes
Disaient les feuilles mortes
Voyant des papillons
S'envoler d'un buisson.

"Ce sont des papillons",
Disaient les papillons
Voyant des feuilles mortes
Errer de porte en porte.

Mais la bise riait
Qui déjà les chassait
Ensemble vers la mer.

La bise

Ce sont des feuilles mortes
Disaient les feuilles mortes
Voyant des papillons
S'envoler d'un buisson.

"Ce sont des papillons",
Disaient les papillons
Voyant des feuilles mortes
Errer de porte en porte.

Mais la bise riait
Qui déjà les chassait
Ensemble vers la mer.

Posté par Hasharah à 20:11 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

20 novembre 2009

LES DERNIERS PEUPLES PREMIERS

A MEDITER

http://terresacree.org/parole.htm

Posté par Hasharah à 19:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

19 novembre 2009

LA CHENILLE ET LE FRELON

jeudi_matin_frelon_005

Ce matin , in-extremis j'ai sauvé cette adorable petite chenille d'une mort certaine !

chenille_frelon_001

J'allais déverser la ration de Shamy dans son seau , quand je l'ai aperçue tout au fond du seau !

chenille_frelon_011

Humide , les poils collés je l'ai rapatriée à la maison pour qu'elle se sèche et j'en ai profité pour lui tirer le portrait ! Pour l'instant j'ignore quel papillon elle va donner , mais je me renseigne !

jeudi_matin_frelon_011

Lui , il était sur le couvercle de ma poubelle , un peu faiblard , un peu ahuri par les rafales de vent et le temps humide !

Je l'ai mis dans un bocal pour qu'il récupère !! Je l'ai photographié

chenille_frelon_012

et cet après midi , je l'ai relâché sous un timide soleil sur les fleurs d'ajonc !

chenille_frelon_013

Ma foi , il avait l'air content , ce beau frelon !!

chenille_frelon_019

Vespa carbo de son nom latin !

Posté par Hasharah à 16:34 - - Commentaires [7] - Permalien [#]